Minecraft, c’est quoi ?

À moins que vous ne veniez de la planète Mars, vous avez certainement déjà entendu parler de Minecraft. Et vous l’avez peut-être même déjà aperçu chez un ami, ou vu une vidéo sur le net, et la première réaction : « C’est moche ! ». Vous avez presque raison, mais l’essentiel n’est pas là, je m’explique.

Petit historique: Markus Persson (alias Notch) s’ennuyait ferme. Et là, il code un mini jeu en Java, juste pour s’amuser: Minecraft était né. (Je suis d’un fainéant pour les recherches de ce type, n’hésitez pas à contacter Monsieur Wiki pour connaitre tous les détails.)

Limitation du langage de programmation (pour ne pas mettre à sac les machines de Mr Toulmonde), l’aspect premier du jeu peut paraitre rudimentaire. Des gros blocs en 3D, des pixels qui font mal aux yeux, etc…

MAIS, comme je disais plus haut, l’intérêt du jeu se trouve ailleurs, dans ses fonctionnements les plus basiques. On peut dire que Minecraft est un jeu « bac à sable », c’est à dire que l’on peut y faire quasiment tout ce qu’on veut, et il n’y a pas de but précis, on peut se les fixer soi-même. Je vais vous parler principalement de la dernière mise à jour disponible (1.4.2).

Avant de commencer la partie, on a accès a quelques réglages pour la carte: plat, équilibré ou biomes extrêmes. Les biomes étant les forets, le désert, les montagnes… Ensuite, la génération de la carte commence. Et oui, tout est entièrement aléatoire, et se compose au fur et à mesure de votre avancement dans celle-ci.

Première chose a faire: ramasser du bois. Il servira pour les outils de base (hache,pioche,pelle, établi…) qui vous permettront de couper plus facilement du bois, de ramasser de la roche et de la terre. Après un moment, le soleil part se coucher (les cycles jour/nuit sont juste magnifiques pour ce genre de graphismes) et là, les choses sérieuses commencent: les monstres sortent de leurs tanières! Squelettes armés d’arcs, zombie en quête de chair fraiche, chauve-souris, araignées, et surtout le Creeper, une espèce de trucmachinchose qui ne fait pas de bruit et qui explose dès qu’il arrive près de vous, le fourbe.

Pour vous protéger, il faut donc un abri: soit construit dans le sol ou la montagne, ou alors construit avec vos petites mains. Voila pour la base. Ensuite, suivant votre envie de jouer, vous pouvez soit vous la faire minage intensif, soit fermier (la culture est un bon moyen d’avoir des ressources relativement illimitées), certains jouent en marchant toujours dans la même direction, jusqu’à ce qu’ils meurent (ou que leur pc n’a plus de mémoire ^^) etc…

Il y a aussi un mode multijoueur, qui contribue majoritairement au succès du jeu. On peut louer ou héberger un serveur, et tous vos amis peuvent venir dessus. Encore une fois, les serveurs ont leurs propres règles et à vous de choisir la voie de jeu souhaitée (RP, constructions, etc..)

Comment ne pas parler de ce jeu sans parler des plus grands fans que j’aie vu jusqu’à maintenant : Fanta (thefantasio974) & Bob (boblennon, le pyrobarbare) ! Leurs vidéos sont toujours très amusantes et ils ont pleins d’idées de stock.

Enfin, je ne peux que vous conseiller de regarder « Le guide pour bien débuter à Minecraft » commenté par Fanta sur sa chaine Youtube.

Le jeu coute 19€ sur le site principal www.minecraft.net. Il est également disponible sur Xbox360, sur Ios et Android.

ps: j’ai volontairement simplifié l’aspect général du jeu, en omettant plein de détails, comme ça vous aurez la surprise en jouant. En suivant les guides vidéos ou les wikis, vous saurez tout sur tout ce jeu absolument génial.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s